Savoir adopter de nouveaux regards et réapprendre a compter pour mieux lire notre performance

 

Lire la performance de nos Entreprises avec le bon regard impose de définir les bons repères économiques, en rupture s’il le faut.
N’avons-nous pas perdu de la pertinence pour le métier ?
Nos façons de lire la performance sont-elles toujours les mieux adaptées ?
Permettent-elles par exemple réellement de challenger les niveaux de marge de nos Entreprises dont la protection est toujours plus critique ?

Quelques éléments de réponse:https://www.linkedin.com/pulse/savoir-adopter-de-nouveaux-regards-pour-mieux-lire-notre-leclercq/?published=t, partagés lors d’une conférence FINANCIUM le 11 décembre avec EMASPHERE sur « le Reporting agile et le pilotage collaboratif, au-delà des feuilles de calcul »